Déjà plus de 370 inscrits au 15e Challenge Mondial U17

ChallengeMondial_2019_J1_GreParmentier-100
L’élite européenne et mondiale a rendez-vous sur les pistes de la Halle Clémenceau à Grenoble. Photo de l’édition 2019.

A une semaine de l’événement, déjà plus de 370 escrimeurs sont inscrits pour le challenge Bertrand-Dedieu (épée homme) et le challenge Vaujany (épée dame), épreuves du Challenge Mondial U17. Présentation des forces en présence.

Anaelle Doquet, tête de liste chez les féminines

178 : c’est le nombre d’inscrites, au 12 novembre, pour le Challenge Vaujany, issues de 15 pays différents. Sur son territoire la France sera la nation la mieux représentée avec 64 tireuses, devant des pays comme les Etats-Unis, l’Italie (20), l’Espagne (19) ou encore la Grande-Bretagne et la Suisse (15).

4e du classement européen U17, la française Anaelle Doquet (Chalons-en-Champagne) fera office de favorite. A 16 ans, la jeune espoir tricolore vient de terminer la coupe d’Europe d’Heidenheim à la 3e place, le 30 octobre dernier en individuel avant de prendre la même place avec l’équipe de France le lendemain lors de l’épreuve par équipe. Parmi les noms à surveiller, on notera la présence d’Alexandra Kravets (Israël, 6e européenne) ou encore les suisses Vanie Gogniat (9e) et Magda Louna Maiga (10e). Rappelons enfin qu’en 2019, c’est l’américaine Faith Park qui s’était imposée. Si les tireuses US ne sont pas classées au niveau européen, elles pourraient jouer les troubles fêtes.

24 équipes seront présentes pour l’épreuve par équipes du dimanche. Sur le papier, Italie (2e) et Suisse (4e) sont les meilleures nations présentes au classement européen. Mais les françaises, troisième à Heidenheim le 31 octobre voudront briller à domicile, tandis que les américains auront, elles, une victoire dans la Halle Clémenceau à défendre.

Des italiens dominateurs chez les hommes ?

194 participants sont prévus, en date du 12 novembre, pour le Challenge Bertrand-Dedieu à l’épée homme, venant de 18 pays différents. Comme chez les filles, la nation à domicile sera la mieux représenté avec 64 tireurs tricolores. USA, Italie et Espagne auront 20 représentants, un peu mieux que les britanniques (19), les suisses (15) et les israéliens (11).

5 membres du Top10 européen seront présents pour cette 15e édition de la compétition grenobloise. Numéro 1 européen, le britannique Alec Brooke aura fort à faire face aux espoirs italiens : Léonardo Cortini (2e), Matteo Rossi (6e) ou encore Giacomo Pietrobelli (7). Comme chez les filles, les américains, non-classés, joueront les troubles fêtes, tandis que côté français, la meilleure chance sur le papier est le tireur de Saint-Gratien, Samiel Petkantchin (27e européen).

Dimanche 21 novembre, ce sont 29 équipes qui seront présentes sur les pistes de la Halle Clémenceau. On y retrouvera les mêmes protagonistes que chez les filles. Italie et Suisse, 4e et 5e du classement européen, vainqueurs respectifs en 2017 et 2018 voudront récidiver. Mais sur le papier, les israéliens sont les mieux classés au niveau européen (2e). Attention une nouvelle fois aux redoutables américains, tenant du titre, qui auront à cœur de doubler la mise.

Russes et Ukrainiens, les grands absents

A quelques jours de la fin des inscriptions, plusieurs invités surprises de dernière minute pourraient s’ajouter à la liste des présents. Dans cette grande messe européenne, il manque encore deux importantes nations à l’appel. Les russes (numéros 1 & 2 européennes chez les filles) et les ukrainiens (3 et 5 chez les filles, 3,4,5 chez les hommes) ne sont pas encore inscrits pour cette édition. “Le protocole sanitaire est très lourd pour les personnes venant de ces pays, précise Clara Michetti de l’organisation. De plus, leurs vaccins ne sont pas forcément reconnus ici en France. Nous essayons de trouver la solution la plus adaptée“. Allemands, belges ou encore hongrois manquent encore à l’appel. La liste définitive des participants sera connu en milieu de semaine prochaine.

Les chances locales

Dans sa ville, Grenoble Parmentier aura sa carte à jouer. Le club sera représenté par 4 garçons : Joakim Dupont, Nicolas Rousset, Ferdinand Thurin et Nolan Wingerter. Sur les pistes de la Halle Clémenceau, le dernier cité sera particulièrement surveillé. 23e de la coupe d’Europe d’Heidenheim le 31 octobre dernier, Nolan avait remporté fin septembre le premier circuit national U17 de la saison. Victorieuse en 2015, Aliya Luty attend toujours un successeur côté grenoblois.

En bref : les 19 nations présentes

Challenge Vaujany : France, USA, Italie, Espagne, Grande-Bretagne, Suisse, Azerbaidjan, Autriche, Brésil, Danemark, Estonie, Grèce, Israël, Lituanie, Norvège, Roumanie.

Challenge Bertrand-Dedieu : France, USA, Italie, Espagne, Grande-Bretagne, Suisse, Israël, Azerbaidjan, Autriche, Brésil, Bulgarie, Danemark, Estonie, Grèce, Luxembourg, Norvège, Quatar, Roumanie, Slovénie.

Programme :

Samedi 20 novembre, épreuves individuelles :

  • Challenge Bertrand Dedieu, épée homme : début des poules à 8h, finale à 17h30
  • Challenge Vaujany, épée dame : début des poules à 12h45, finale à 19h30

Dimanche 21 novembre, épreuves par équipes :

  • Epée homme & épée dame : début 8 heures, finales 15 heures

Comments (1)

  1. Pingback: Comment suivre le Challenge Mondial de Grenoble 2021 ? – Challenge Mondial U17

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *